Motivé par le conseil de Patrick de sauter sur la moindre occasion pour observer, je sors mercredi, il fait beau et la Lune se lève après minuit. Je fais la collimation vers 21h, la visée de Jupiter montre que le chercheur n'a pas été déréglé depuis la dernière fois. Les 4 satellites sont visibles, dont un très proche de la planète.
Je m'installe vers 21h30 et je décide de ne pas m'aider de carte ou d'application du téléphone pour trouver des objets. Tous les numéros de catalogue de la liste Objets observés sur la gauche ont été recherchés au moment de la rédaction du CROA. Je vais donc commencer par les objets se couchant et aller petit à petit vers l'est.
Je commence bien entendu par la nébuleuse d'Orion, magnifique, qu'on avait en effet peu observée cette année. Puis je recherche les amas du Cocher, je tombe sur un par hasard et retrouve les deux autres, à gauche et à droite. Ils me font penser au quatrième, le ballon au pied de Castor. Je recherche alors la nébuleuse du clown, je pointe sur une étoile visible à l'œil nu, c'est une étoile du parachute qui aide à la localisation du clown, qui se trouve dans le champ de l'oculaire ! Je cherche une autre nébuleuse, celle du crabe. Elle est peu visible ce soir, et le filtre OIII n'arrange rien du tout, au contraire... Je me dis alors que je vais retenter d'observer la nébuleuse de la Rosette... Et encore une fois, je ne l'ai pas vue ! J'ai bien repéré l'amas ouvert en forme de 6 d'un dé qui se trouve en son cœur mais sinon, rien... Je descends un peu pour chercher l'amas au-dessus de la tête du Grand Chien, comme un ballon sur son nez.
Je fais une première observation de Jupiter, le satellite le plus proche a disparu, les autres se sont rapprochés.
A côté de Jupiter, une tâche nettement visible à l'œil nu. Je pointe dessus et je reconnais l'amas de la crèche. Je suis dans le Cancer ! Je me souviens d'un objet à côté de l'étoile la plus brillante, je le retrouve c'est un amas ouvert. A côté se trouve le Lion, je retrouve la galaxie de la moustache du Lion (surnom non officiel), si vous ne la connaissez pas, je vous la conseille, toute effilée et plutôt brillante. Sous le Lion, j'observe une série de galaxies mais sans les reconnaître. Je trouve le triplet plus vers l'arrière et cette figure de chanteur de jazz. Sous le Lion se trouve une constellation que je ne reconnais pas, peut-être l'Hydre ? Je cherche alors autour de certaines étoiles en quête du fantôme de Jupiter... Mais je ne trouve rien... Dans les lueurs de Lacq je discerne le Corbeau et décide de chercher la galaxie du Sombrero. Je pointe et tombe directement sur l'astérisme de la flèche qui pointe vers elle ! Dans le champ se trouve aussi l'astérisme en forme de tête de vache. En m'éloignant de l'horizon, je me dirige vers la Vierge. Je décide d'essayer de retrouver le chemin pris avec Jérôme dans la chaîne de Markarian. Je retrouve plusieurs galaxies, sans les reconnaître toutes, à peu près une vingtaine.
Arcturus n'est pas loin, je me rappelle qu'un objet se trouve entre cette étoile et Cor Caroli. C'est un amas globulaire !
Je me dirige alors naturellement vers les Chiens de Chasse, trouve la galaxie entre les deux étoiles, puis celle du tournesol puis celle du tourbillon qui me semble très nette. Je trouve la galaxie entre la deuxième étoile des Chiens de Chasse et l'étoile en bas à gauche de la cuve de la casserole, puis la galaxie juste à côté de cette étoile. Je suis le bas de la casserole et trouve la nébuleuse du hibou et sa galaxie voisine. Je termine le tour des galaxies de la Grande Ourse par les plus belles, mes favorites, celles du cendrier (surnom non officiel) et du cigare. Elles sont très brillantes et la troisième galaxie est bien visible également.
Cette brillance me fait penser de nouveau à Jupiter et je me demande si je peux voir l'ombre des satellites se rapprochant de la planète. Je regarde donc avec attention la surface de Jupiter et là, elle apparaît comme jamais je ne l'avais vue, la Grande Tache Rouge ! Elle se distingue nettement de la bande brune et est d'une couleur orange. Je reste à la contempler pendant un long moment... Mais je ne vois aucune ombre de satellite.
Après cette belle image, je me mets à regarder le zénith à l'œil nu, pendant quelques minutes, le ciel est beau et il fait bon. Je retourne vers le nord et remarque une tache assez importante non loin de l'horizon. Je la pointe au télescope et je reconnais le double amas de Persée ! Je ne voyais pas Cassiopée, cachée derrière ma maison. Je me dis que le tour est fini quand je vis à l'est qu'Hercule était levé. C'était l'occasion pour revoir M13 et le deuxième amas globulaire d'Hercule. Je trouve ce deuxième avec un peu plus de difficulté, ne me rappelant plus exactement où il était. Je remarque alors la tête du Dragon non loin, et j'observe alors la nébuleuse de l'œil de chat.
Comme à chaque fois, je termine l'observation en observant de nouveau l'objet le plus marquant, et je retourne naturellement voir la Grande Tache Rouge. Elle a tourné mais dans le sens opposé que j'imaginais. Du coup, je comprends que les satellites ne feront pas d'ombre puisqu'ils vont passer derrière la planète... Mais le premier qui avait disparu était de l'autre côté, il doit donc passer devant ! Malheureusement, je n'arrive pas à le distinguer. Je rentre vers 23h30, très content de cette observation et de cette petite révision !
Jean-Noël

TELECHARGER LE CROA complet : croa02.pdf